Dépèche AFP STRASBOURG, 4 juin (AFP)

 - Le Parlement européen, réuni en session plénière Strasbourg (France), a accordé une très large majorité mercredi son feu vert définitif la libéralisation des marchés européens de l'électricité et du gaz, y compris pour les particuliers, au 1er juillet 2007. Ce vote en seconde lecture constituait la dernière étape d'un long et difficile processus entamé il y a une dizaine d'années.

Les ministres de l'Energie des 15 Etats membres s'étaient déj mis d'accord le 25 novembre 2002 Bruxelles sur le principe d'une ouverture totale des marchés de l'électricité et du gaz au 1er juillet 2004 pour les professionnels et trois ans plus tard pour les particuliers.

 C'est sous la pression de la France, qui a longtemps opposé son veto la libéralisation des marchés de l'énergie pour les particuliers, que l'ouverture de ces derniers a été retardée juillet 2007. Initialement, la Commission européenne proposait la date de 2005.

 L'Union européenne avait déj commencé libéraliser partiellement ses marchés de l'électricité et du gaz par des directives (lois européennes) de 1996 (électricité) et 1998 (gaz) qui réservaient le libre choix du fournisseur d'énergie aux seuls gros consommateurs industriels.

bpi/lmt